EN

Allier le monde de l’éducation et les entreprises privées pour le rayonnement du secteur minier québécois à l’international

23 juin 2021

L’Institut national des mines (INMQ) et 48e Nord International ont signé une toute nouvelle entente de partenariat leur permettant l’alliage des forces du secteur public à celles du secteur privé. Décelant une demande de plus en plus croissante de l’expertise du Québec en formation minière, l’Institut national des mines voit en ce partenariat, le résultat des efforts fournis afin de démontrer le caractère économique de la formation québécoise à l’international. Grâce à son expertise en exportation de produits et services, 48Nord International reconnaît que le développement des compétences deviendra une valeur ajoutée au développement d’affaires à l’international réalisés par celui-ci jusqu’à maintenant avec des entreprises du Québec.  

Jumelage des savoirs 

Grâce à ce nouveau partenariat, le savoir jumelé au savoir-faire permettra de réunir à la fois la connaissance, la formation et la pédagogie ainsi que l’expérience, les services, les équipements et les stages favorisant un développement et un lien d’affaires durables avec les marchés visés. Cette nouvelle entente viendra répondre ainsi aux besoins de plusieurs communautés qui désirent renforcer les capacités et les compétences de leur milieu. De plus, la place accordée aux établissements d’enseignement du Québec à l’international permettra de faire rayonner la formation minière. « Nous désirons créer un couloir d’affaires sécuritaire pour nos établissements d’enseignement, et ce, en collaboration avec des entreprises et des partenaires désirant réaliser du développement international. C’est une autre façon pour le Québec d’être la référence pour le rehaussement des compétences de la main-d’œuvre minière », a exprimé M. Jean-François Pressé. 

Un pas de plus réalisé en concertation avec le territoire africain 

Actif depuis 2016, le Programme québécois de renforcement des capacités du secteur minier – Afrique mis sur pied par 48e Nord International s’est développé au cours des dernières années sur plusieurs fronts. Il a permis en 2020 de déployer le programme pilote Endeavour Mining avec 11 fournisseurs du département de Houdé au Burkina Faso et 4 entreprises du Québec. Un an plus tard, ce programme pilote est en pour parler afin de le déployer sur les 5 autres sites de la minière Endeavour Mining. « Cette initiative structurante et distinctive vient remplir plusieurs mandats : la reconnaissance et le rayonnement de l’expertise minière du Québec, le déploiement des entreprises québécoises sur de nouveaux marchés et le renforcement de la compétitivité de la filière minérale du Québec. Ainsi, cette initiative souligne un positionnement fort d’un Québec minier à l’international » a souligné Mme Cindy Valence, directrice générale et commissaire à l’international chez 48e Nord International.  

Cet engouement, davantage ressenti à ce stade sur le territoire africain, amène de nouveaux pourparlers avec des gouvernements internationaux. Actuellement, l’Institut national des mines et 48e Nord International réalisent des rencontres avec d’autres organismes gouvernementaux pour de futurs partenariats qui seront révélés sous peu. 

En cohérence avec la Vision internationale du Québec (2019), la Stratégie de développement durable (2015-2020) ainsi que le Plan d’action pour la relance des exportations (2021), cette entente qui s’échelonnera jusqu’au 31 mars 2026 ouvre la voie à de nombreuses possibilités pour l’écosystème minier québécois et contribuera certainement à sa relance économique. 

Retour au publications

Nos partenaires